Les TPE-PME au coeur de l'action de la CFDT

Publié le 08/12/2011
Proximité auprès des salariés des petites entreprises, soutien aux militants, la semaine d'action TPE-PME était au coeur de deux chantiers d'évolution.
Les TPE-PME au coeur de l'action de la CFDT
Les TPE-PME au coeur de l'action de la CFDT
Proximité auprès des salariés des petites entreprises, soutien aux militants, la semaine d'action TPE-PME était au coeur de deux chantiers d'évolution.

La semaine d’actions décentralisées à destination des salariés des petites entreprises qui s’est déroulée début novembre  a confirmé que la CFDT est le syndicat de tous les salariés, y compris des sept millions d’entre eux qui travaillent dans les TPE-PME. Les militants CFDT sont allés à leur rencontre directement sur leurs lieux de travail : centres-villes, centres commerciaux, zones d’activités, centres de formation d’apprentis, etc. Bien entendu, comme l’explique Laurent Berger, le secrétaire national chargé du dossier, « cette opération, qui n’est pas un one shot, et sera donc rééditée, permet de créer l’indispensable dynamique en vue des élections de représentativité dans les entreprises de moins de onze salariés, qui se dérouleront sur sigle en décembre 2012 ». Ce scrutin, qui concerne 3,2 millions de salariés et comptera dans le calcul global de la représentativité en 2013, doit être l’affaire de toute la CFDT.

Rencontrer les salariés, soutenir les adhérents

Au-delà, ces rencontres constituent le prolongement de l’enquête Flash auprès des salariés des TPE, qui sont trop souvent les oubliés du syndicalisme, et des enquêtes sur l’artisanat et les apprentis. Le but étant bien sûr de mieux les connaître et ainsi de pouvoir davantage prendre en considération leurs préoccupations. Compte tenu de leur succès, ces différentes enquêtes Flash démontrent aux militants que, « globalement, les salariés des petites entreprises et la majorité de leurs employeurs sont bien plus disposés à discuter avec les syndicats qu’on ne le dit généralement, en particulier dans les médias », se réjouit Jean-François Milliat, le délégué TPE-PME à la Confédération.
La réussite des telles opérations suppose bien évidemment que l’ensemble de la CFDT se mette à l’écoute des militants des TPE-PME, qui exercent leur mandat dans des conditions parfois difficiles. Comme tous les ­militants CFDT, ils sont directement concernés par les chantiers d’évolution de l’organisation.

Nicolas Ballot