Artisanat : un point sur les négociations

Publié le 05/06/2013 à 16H47
La Commission Paritaire Régionale Interprofessionnelle de l’Artisanat en Aquitaine s'est mise en place en 2011. C’est un lieu de négociation et de construction du dialogue social : conditions de travail, formation pro, négociations d'avantages sociaux...Les représentants des salariés y sègent et les salariés adhérents à la Cfdt y sont les bienvenus.

Une salariée, Zina, vendeuse en boulangerie, est venue le 26 février 2013 à la négociation. C’est important que des salariés concernés viennent siéger et participent à bâtir les avancées sociales (les pertes de salaires et les frais de déplacement sont pris en charge). Tous les adhérents concernés peuvent contacter la secrétaire régionale en charge du dossier : clantheaume@aquitaine.cfdt.fr ou 06.20.24.70.84, afin de donner leurs avis sur les priorités ou les chantiers à ouvrir.

Rappel : l’artisanat, ce sont des entreprise de moins de 11 salariés (avec des rares exceptions) qui couvrent des métiers très divers : alimentaires (bouchers, boulangers, pâtissiers…), métallurgie (garage auto, bijouterie, mécanique agricole…), bâtiment (maçon, carreleur, électricien…), services (coiffeur, fleuriste…).

Si vous avez un doute, consultez-nous.

Un dialogue social difficile à faire vivre encore !

Pour le moment les employeurs sont exclusivement sur la mise en place d’avantages sociaux types, comme les chèques déjeuners ou les chèques vacances.

Les militants CFDT, salariés de l’artisanat, sont d’accord pour cette mise en place d’avantages (comme en bénéficient, grâce à leur CE, les salariés de grandes entreprises). Mais nous considérons que d’autres problèmes doivent être abordés au sein de cette commission : l’accès à l’apprentissage, à la formation professionnelle, les conditions de travail, l’égalité professionnelle… Bref, nous avons du travail !

Où en sommes-nous en juin 2013 ?

- Une association pour gérer les avantages sociaux – carte CEZAM- est en cours de création, elle devrait s’appeler VIVA’ARTI.

- La carte CEZAM sera proposée aux artisans pour leurs salariés et eux-mêmes

Cette carte ouvre droit à des réductions sur des spectacles, des séjours de vacances…(http://www.cezam.fr/?mode=avantages_cezam&zone=&region=2&departement=33)

- Des chèques déjeuners seront également proposés.

- La cotisation annuelle sera entièrement à la charge des employeurs.

- Un observatoire de l’emploi artisanal va être mis en place pour nous apporter une meilleure connaissance de ce milieu professionnel : nombre d’entreprise, de salariés, proportion homme et femme, âge des salariés, formation professionnelle etc.

Ces renseignements nous permettront de pouvoir travailler au plus près des réalités de ces entreprises.

 

Prochaine réunion en juillet.