Pénibilité : Il faut passer rapidement à la mise en oeuvre concrète !

Publié le 26/11/2015 à 15H21
La consultation concernant les derniers décrets de mise en œuvre du compte personnel de prévention de la pénibilité est maintenant terminée.

Chacun a pu s'exprimer sur leur contenu.  La CFDT a donné un avis globalement favorable, même si elle a souligné son mécontentement sur la disparition de la fiche de prévention et son agacement sur les tergiversations autour des seuils applicables sur certains facteurs (bruit, manutention…). Par ailleurs, la CFDT a contesté la remise en cause du non-cumul de points pour le travail posté et le travail de nuit.

Le gouvernement doit maintenant prendre ses responsabilités et publier le plus rapidement ces décrets pour que le nouveau droit s’applique pleinement dans l’intérêt des salariés concernés par la pénibilité et afin de sécuriser les entreprises qui doivent mettre en œuvre le compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) pour quatre facteurs depuis le 1er janvier 2015 et pour les six autres à partir du 1er janvier 2016.

Les tentatives systématiques du patronat de créer le doute sur toutes les propositions faites pour simplifier la mise en œuvre, sous des prétextes pseudo-juridiques ou pseudo-sccientifiques, n’ont d’autres finalités de faire croire que le C3P serait inapplicable et espérer son report.

Le C3P est un acquis social important qui doit maintenant complètement s’appliquer.