[jeunes] A la rencontre de nos institutions

Publié le 10/06/2017 à 17H38 (mis à jour le 10/10/2017 à 17H38)
Du 23 au 26 octobre, 22 adhérents/militants sontallés à la découverte de nos institutions, syndicales,nationales ou européennes. Cette expérience est mise en place avec le co-financement du Centre d’Information Europe Direct (1). Elle répond à une volonté d’éducation populaire. De Bordeaux à Strasbourg, en passant par Paris bien sûr, trois des de nos participants livrent leur sentiment.  

Que  pensez-vous  de  ce type d’initiative ?
Stéphane : Il est bien que cette expérience ne soit pas seulement destinée à un " groupe jeunes ". La rencontre intergénérationnelle entre militants est riche d’enseignements. C’est un partage d’expériences de personnes issues de divers milieux professionnels (fonction publique, santé, social, transports, agroalimentaire…). Franchement, je me demande si nous ne devrions pas tenter d’inscrire ce type de visites dans nos parcours formations, moyennant une participation des syndicats. Bon, après, je sais bien que le coût par individu est assez élevé, mais à réfléchir.

Soraya : Super séjour ! nous étions 25, en comptant les 3 accompagnants. Dès l’installation dans le TGV au départ de Bordeaux, le ton était donné : convivialité, échanges sur le fonctionnement interne de nos entreprises et l’exercice des différents mandats syndicaux. Nous étions hébergés en auberge de jeunesse, ce qui est une belle expérience du vivre ensemble, prôné par la CFDT.

Lucie : Je viens de Poitou-Charentes, et je ne connaissais donc que Greg (NDLR : un des organisateurs), rencontré quelques mois auparavant sur une soirée bowling CFDT réservée aux jeunes adhérents, un peu sur le principe de « speed dating syndicaux », autour de 4 thématiques. Ce séjour, c’était top ! sujets divers et variés, en passant par le pro, le privé, on a surtout cherché à se connaître. J’ai beaucoup appris le fonctionnement des différentes institutions, leurs rôles, leurs missions.

Que retenez-vous principalement des visites ?
Lucie : Ce séjour va me permettre de tisser un peu plus mon réseau CFDT, de mieux comprendre le fonctionnement des institutions démocratiques du pays, et de mesurer l’importance de leurs travaux. J’ai  été  surprise  par  l’accessibilité des personnes que l’on a rencontrée ! Que ça soit au CESE2, a la Conf ’ ou au Parlement Européen ! ce recul est salvateur, et on se rend bien compte que plus on est nombreux plus les décisions sont longues à prendre. C’est valable également au sein de la CFDT.

Soraya : Au siège de la CFDT, c’est Inès Minin (Secrétaire Nationale en charge du dossier jeunes) qui nous a exposé les enjeux actuels de la confédération (reconnaissance des compétences acquises par les militants  au  cours de leurs exercices syndicaux…), les différents défis qu’elle aura, par ses missions, à relever  prochainement  et le rôle que nous (adhérents/militants) devrons jouer au sein de notre Nouvelle Région. Une visite de l’ensemble du bâtiment nous a permis d’appréhender le fonctionnement de l’organisation, les parcours de décisions, l’amphi du CNC3, la salle du BN4, puis clap de fin avec la visite de l’endroit où se réunit la commission exécutive.

Stéphane : Du travail  du  CESE  sur les questions sociétales (économie, social, environnemental, politiques publiques…), en passant par le rôle d’une attachée parlementaire au Sénat (et des coopérations possibles avec certaines organisations syndicales ou représentants de la société civile), on peut dire que nous n’avons pas perdu notre temps. Il y a eu également la découverte du fonctionnement du Parlement Européen avec les explications de José Bové sur un sujet d’actualité (traité CETA5 avec le Canada). Merci encore de sa disponibilité !

Quel  est  le  sentiment  qui  domine après avoir découvert ces lieux de vie de notre démocratie ?
Soraya   :   La   visite   du   Parlement Européen à Strasbourg est pour moi le moment le plus fort en émotions. Dès le début de la visite, avec le portrait de Malala6  dans la cour intérieure du bâtiment, l’ambiance rappelle que des personnalités mondialement connues tels le Dalaï Lama ont utilisé cette scène internationale pour faire connaître leur cause et diffuser leur message de paix. Le débat des députés européens au sein de l’hémicycle, dont l’enjeu concernait notamment le vote du budget pour la mise en place de la garantie jeune dans les pays européens. Nous avons ainsi pu constater que leurs choix sont décisifs pour notre avenir. C’est pourquoi nous devons assumer notre devoir de citoyen en votant aux élections européennes.
Stéphane : Trois jours de vivre ensemble, qui nous ont permis de conforter notre vision de la démocratie, sur un moment bien sympa. L’Europe (les institutions) est un bouc-émissaire facile et caricatural pour tout politique qui ne peut mettre en place une initiative sur son territoire. Elle aurait tout à gagner à mieux se faire connaître  par  les  populations  de  ses pays membres, être plus proactive vis-à- vis des jeunes notamment, pour préparer l’avenir. Nous y avons, en tant que syndicaliste mais aussi citoyen, un rôle à jouer. Enfin, échanger quelques mots avec Laurent Berger, au détour d’un couloir confédéral, avait son charme (sourires).
Lucie : Fierté ? je ne sais pas si c’est le mot qui traduit le mieux mon sentiment, mais il s’en approche. Ça nous permet aussi de démythifier ces instances, les rendre un petit peu plus accessibles. Nous avons pu échanger avec José Bové, Député Européen Vert, sur des sujets comme le Smic universel, ou les aides PAC7, sur nos inquiétudes, nos difficultés du quotidien, et ça c’est cool .

1 La maison de l’Europe du 47 - web : maisoneurope47.eu

2 CESE : Conseil Economique Social et Envi- ronnemental – Instance de 233 membres issus des divers collèges de la société civile : syndicats salariés, patronat, artisa- nat, associations (environnement, comité olympique…), chambres consulaires (Cci, CMA…), etc.

3 CNC : Conseil National Confédéral – ins- tance CFDT (sorte de parlement) composée de délégués désignés par les Fédérations professionnelles et les Unions Régionales (URI), ainsi que les 3 unions confédérales (cadres, retraités, fonctionnaires). Recueille l’avis des organisations et délibère.

4 BN : Bureau National – c’est la Direction (sorte de CA) de la CFDT, composée de 38 membres issus de la CE (commission exécu- tive) et des représentants Fédérations et URI élus au congrès.

5 Malala (Yousafzaï) : jeune militante Pakis- tanaise des Droits des femmes, opposée aux talibans et victime d’un attentat (elle a alors 15 ans) auquel elle réchappe en 2012. Elle est prix Nobel de la paix en octobre 2016. 6CETA : traité de libre échange Europe/ Canada.

7 PAC : Politique Agricole Commune – Mise en place en 1962, elle vise originellement à accroître la productivité agricole au sein des pays membres de l’UE, assurer un niveau de vie équitable à la population agricole, garantir la sécurité et les prix des approvisionnements. Depuis, les principes de respect de l’environnement ou de sécurité sanitaire sont venus s’y ajouter – sources  vie-publique.fr