positions Cfdt lors de la conférence sociale 2014

Publié le 15/07/2014 à 14H43
La Cfdt a pris la décision de ne pas céder à la politique de la chaise vide. Elle a souhaité participer aux tables rondes, exprimer ses propositions, ses critiques aussi, notamment après les dernières déclarations du Gouvernement à propos de la pénibilité.