Changements climatiques et enjeux énergétiques...en Aquitaine aussi

Publié le 19/11/2009 à 00H00 (mis à jour le 09/12/2009 à 11H56)
Vous trouverez sous le lien suivant la déclaration commune de Sébastien Genest, Président de France Nature Environnement et de Marcel Grignard, Secrétaire général adjoint CFDT - concernant le Sommet de Copenhague sur le climat.
Changements climatiques et enjeux énergétiques...en Aquitaine aussi
Changements climatiques et enjeux énergétiques...en Aquitaine aussi
Vous trouverez sous le lien suivant la déclaration commune de Sébastien Genest, Président de France Nature Environnement et de Marcel Grignard, Secrétaire général adjoint CFDT - concernant le Sommet de Copenhague sur le climat.

Cliquez ici !

Dans le même temps, l'Aquitaine, à son niveau, n'est pas en reste concernant ce sujet. Hier, 18 décembre, à l’Hôtel de Région, sous l’égide du Conseil Economique et Social Régional d’Aquitaine, nous avons pu (CFDT) assister à un cycle de conférences sur le Développement Durable, et plus particulièrement sur le changement climatique et les enjeux énergétiques qui y sont associés. Climatologues, Chercheurs économistes et Associations spécialisées dans les énergies renouvelables ont ainsi pu exposer les avancées de leurs recherches et les modèles prévisionnels (climatiques, économiques, énérgétiques et dans une moindre mesure sociaux) du monde de demain (…2030, 2050, 2100…). Nous n’avons pas gagné au change en pensant que le scénario du « Jour d’Après »  était obsolète, puisque « 2012 » est arrivé à grands pas…

Cynisme mis à part, précisons que tous s’accordent à dire que la chose dont ils sont le plus surs c’est justement, l’incertitude. Non pas sur l’Etat général de la planète qui continuera de se dégrader, d’où l’urgence d’agir pour atténuer ces changements, mais plutôt sur les phénomènes dits « Régionaux » qui, par exemple, vont dans leur échelle de modèles, « de la Finlande au Portugal ».

L’Aquitaine se situe…pile au milieu…de ce qui sera au Sud « Sécheresses et canicules », et au Nord « inondations et vents », avec une grande partie côtière et montagneuse subissant des phénomènes climatiques plus extrêmes.

Qu’en sera-t-il exactement de l’économie (bois, agriculture, industrie, tourisme…) et des conséquences sociales de la nécessaire adaptation qui en découlera ?

 

Vous souhaitez plus d’infos :

-         http://www.cler.org/info/

-         http://www.lmd.jussieu.fr/

-         http://www.ecologie.gouv.fr/-ONERC-.html