CESER Aquitaine : la réforme à grands pas

Publié le 23/06/2015 à 10H32
le 18 juin 2015 se tenait la séance plénière du CESER Aquitaine (Conseil économique social et environnemental régional). Dans le cadre de la fusion de l'Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, beaucoup d'interrogations de la société civile et des partenaires sociaux se font jour. Pas moins de 14 avis étaient en débat.

Le 18 juin 2015, avait lieu au CESER une séance plénière particulièrement chargée en dossiers et en émotions.
Manuel Dias Vaz, le représentant du RAHMI (Réseau Aquitain pour l’histoire et la mémoire de l’immigration) à Bordeaux a tracé un panorama de l'immigration Portugaise en région Aquitaine. Rendant un hommage appuyé à Aristides de Sousa Mendes, Consul du Portugal à Bordeaux en 1940 (qui sauva 30 000 personnes de l’holocauste en délivrant notamment des visas), il a rappelé le rôle important joué par son Pays dans la libération (porte de sortie de l'Europe occupée) de la France et les liens indéfectibles qui unissent nos 2 Pays.

Il y associa l'appel du Gal de Gaulle du 18 juin 1940 sur les ondes de la BBC.
« nous devons le respect aux justes* et aux résistants (…) c'est le combat pour la justice, l'humanité et la démocratie ».

Ce ne sont ensuite pas moins de 14 avis (CESER) qui étaient soumis à débat/vote lors de cette dernière séance. A noter que Le CESER Aquitaine prend acte du décret désignant Bordeaux comme chef-lieu provisoire de la future Région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes.
Retrouvez en pièces jointes les interventions CFDT Aquitaine.

 

 

* justes : Durant la Seconde Guerre mondiale, dans chacun des pays concernés, des hommes et des femmes se sont levés, choqués par les exactions dont ils étaient les témoins envers les juifs.. De part leurs actions, l’État juif d'Israël leur attribue un titre, signe de sa gratitude.