2010, le développement durable porteur de progrès social

Publié le 27/01/2010 à 00H00
Certains voudraient nous faire croire en ce début 2010 que la crise est terminée. Que nous parvenions surtout à la penser, cette année, dans un ensemble durable, plus équitable et solidaire.
2010, le développement durable porteur de progrès social
2010, le développement durable porteur de progrès social
Certains voudraient nous faire croire en ce début 2010 que la crise est terminée. Que nous parvenions surtout à la penser, cette année, dans un ensemble durable, plus équitable et solidaire.

Après l’échec du sommet de Copenhague et l’incapacité de nos dirigeants à poser des choix et des actes concrets à l’échelle internationale, finalement, pas difficile d’espérer mieux.
Mieux écologiquement et économiquement bien entendu, mais aussi socialement.
Dans ce triptyque que constitue le développement durable, c’est bien le social qui donne à l’humain un rôle central. Nouveaux modes d’échanges, de consommations, le rapport à son environnement, la relation local/international, tout cela doit être intégré pour imaginer le développement de demain.
Situations compliquées à assumer s’il en est, puisque forcément ambivalentes et parfois contradictoires.
Être capable de créer et d’entretenir des relations sociales complexes, oeuvrer pour la survie de sa descendance tout en respectant ce qui nous nourrit, s’assumer et s’émanciper, préserver le vivre ensemble et partager.
Les actes posés à notre échelle personnelle et collective ont souvent des conséquences à des milliers de kilomètres : penser à l’effet papillon…en attendant le printemps.
D’ici là, notez déjà sur vos agendas, du 7 au 11 juin à Tours, la tenue du 47ème Congrès de la CFDT. Un évènement à l’accent « green attitude » : bilan carbone, trajets optimisés, partenariat avec des Assos de l économie sociale et solidaire, choix des matériaux …

En parlant d’éco-responsabilité,  commençons déjà ici... 

 

Catherine Duboscq - Secrétaire Générale CFDT Aquitaine