Compagnie alpine d’aluminium : l’aventure coopérative pour sauver l’emploi

Publié le 28/01/2016 à 15H34
Afin d’éviter la fermeture de l’usine, la section CFDT a convaincu les salariés, les pouvoirs publics et surtout les banques que l’activité pouvait se poursuivre sous une forme coopérative.